Pas envie de viande, pas envie de légumes, pas envie de pâtes.
Chuis malade, j'ai le droit de manger ce que je veux. Je vais donc déjeuner d'un bol de porridge aux flocons d'avoine, mes préférés. Le porridge sera accompagné de quelques dès de pâte de coing réalisés cet automne et conservés au frigo depuis lors. (Merci du tuyau MLN).

Recette on ne peut plus rapide et délicieuse. Vous pourrez accommoder de façon moins intégriste ce plat que je dégustais en Ecosse au petit déjeuner, accompagné de haggis, de biscuits à l'avoine sans sucre et de thé. Intégriste je vous dis. J’ai peur de perdre un peu de ma crédibilité en vous racontant tout ça ? 

DSC01743


230 ml d’eau

20 ml de lait d’avoine

1 pincée de gros sel de Guérande

40 g de flocons d’avoine.

Sirop d’érable.

 

D’aucuns pourraient avoir envie de remplacer l’eau par du lait et on ne pourrait pas leur en vouloir. De mon côté, je l’aime ainsi car je le trouve moins écœurant et moins lourd.

Faire bouillir le liquide avec le sel. Ajouter les flocons d’avoine en une seule fois et remuer vivement. Faire reprendre l’ébullition sur feu vif puis laisser blobloter à feu doux durant 5 à 7 minutes en remuant de temps en temps.

Verser dans un bol et attendre une petite minute. Le porridge se compacte un peu. Verser ensuite du sirop d’érable qui restera à la surface et que l’on viendra chercher en piochant sa cuillère dans la bouillie brulante.