DSC02107

J'ai craqué pour une recette de pancakes trouvée sur l'excellent Le hamburger et le croissant.
Je n'ai pas pu m'empêcher de la modifier quelque peu en allégeant notamment la matière grasse (qui avait déjà été allégée par Estelle) et en ajoutant du son d'avoine.

Le son d’avoine est un excellent aliment, à la fois régulateur de transit (puisque bourré de fibres) et ami des régimes. Comme le flocon d’avoine, une fois utilisé dans des préparations et ingéré, il permet de ressentir assez vite la satiété. C’était l’argument bonne conscience, merci de l’avoir lu.

Mais c’est aussi très très bon. J’oserais même : qu’y a-t-il de meilleur que les flocons d’avoine ?

Sans doute l’omelette au pommes de terre… une tomate ananas fraîchement cueillie… des petits pois crus… de la brousse de brebis… en fait, il y a pléthore de plats aussi bons. J’en conviens.

 

On trouve également dans cette recette très peu de farine et du lait fermenté (ribot).

 

Le lait fermenté, ou buttermilk, est pour moi l’aliment indispensable à la réalisation du parfait pancake. (souvenir des Etats-Unis où j’ai un peu vécu et où je réalisais ces pancakes en tant que jeune fille au-pair).

Le côté à la fois amusant et contraignant est qu’il faut anticiper son envie de pancake, puisque une partie de la recette est effectuée la veille. En effet, il faudra mettre à tremper des flocons d’avoine et du lait fermenté durant quelques heures. Les flocons d’avoine se gorgent de lait fermenté pour donner une sympathique pâte molle à laquelle le reste des ingrédients sera ajouté le matin même.

 

Je les ai trouvé vraiment parfaits car ils sont à la fois extrêmement moelleux et croustillants juste ce qu’il faut sur les bords. La recette étant très peu sucrée, un léger nappage de sirop d’érable me paraît absolument indispensable…et tellement gourmand.

 

1 mug de flocons d’avoine

1 mug de lait ribot (fermenté)

1 cuillère à soupe de farine (20g)

1 cuillère à soupe de son d’avoine

1 cuillère à soupe de sucre de canne blond

½ cuillère à café de levure chimique

½ cuillère à café de bicarbonate de soude

1 pincée de sel

1 cuillère à café d’extrait de vanille

1 œuf

30 g de beurre fondu

 

Mélanger la veille les flocons d’avoine et le lait fermenté. Mettre au frigo.

Le lendemain, ajouter le reste des ingrédients.

Faire chauffer une crêpière sur feu moyen et déposer une noisette de beurre.

Déposer 3 ou 4 tas de pâte et laisser cuire 1 à 2 minutes. Lorsque la petite crêpe est suffisamment prise (c’est un peu long car la pâte est très molle), retournez-la en faites cuire de nouveau 1 minute.

 

Dégustez chaud avec des fruits frais, du sirop d’érable, du chocolat râpé, etc.


DSC02118