Il neige, il fait froid, on a besoin de réconfort et de magnésium. C'est scientifiquement prouvé.

C’est la raison pour laquelle je vous propose une recette de pâte à tartiner à la noisette où l’on y mettrait seulement des ingrédients de la meilleure qualité, excellente alternative au N… qui fait exploser les scores de mauvais gras, de sucre et de culpabilité. N’oublions pas que c’est la culpabilité qui fait grossir.

De plus, cette pâte à tartiner sans être allégée n’en est pas moins décente caloriquement parlant puisque je n’ai ajouté ni sucre, ni beurre. A peine une petite lichette d’huile de noisette pour le parfum chaud de noisette grillée.

P1040228


100 g de chocolat noir (61% Valrhona)

55 g de chocolat blanc (Valrhona)

50 g de purée de noisette

100 g de lait (de vache ou de riz)

5 à 10 g d’huile de noisette vierge artisanale

 

Faites fondre les chocolat et le lait sur feu très doux. Ajoutez hors du feu la purée de noisette puis l’huile de noisette. Touillez consciencieusement.

Versez dans un petit bocal et voilà ! Attendez quelques heures que le mélange fige. Il n’en restera pas moins onctueux et tartinable.

 

L’huile de noisette provient d’une huilerie que nous avons trouvée dans le Puy de Dôme, à Blot-l’Eglise. Cette huile est absolument délicieuse.  Essayez là sur des carottes râpées et je ne répond plus de rien.

Je conserve l'huile au frigo après ouverture (pas la pâte à tartiner) afin qu’elle ne rancisse pas trop vite. Ce serait dommage.