36 financiers pour 36 chandelles

Je vous entends déjà vous exclamer : "Encore une recette de financiers ! mais ma pauv’ mampetitpois, z’êtes plus à la page (la preuve, cette expression était déjà désuète en 1937), ça pullule sur la blogosphère. Faut sortir un peu !"

J’entends bien. Il se trouve néanmoins que mon Chéri souhaitant amener des gnamas* sucrés à ses collègues pour son anniversaire, me réclamât un peu plus tôt des financiers.

J’ai souhaité, toute prétentieuse que je suis, revoir cette recette pour le moins rebattue afin de l’alléger (en texture et non en beurre pour une fois).

En effet, je trouve les financiers souvent gouteux en amandes, gourmands - comme ils disent à Top Chef - grâce à cette générosité en beurre, mais hélas un peu épais. Je recherchais donc une texture plus aérienne sans qu’elle ne soit mousseuse. J’ai souhaité diminuer la dose de farine généralement constatée, ai maintenu une dose décente d’amandes, j’ai enfin ajouté un peu plus de blanc d’œuf.

P1040811

Pour 36 mini financiers

100 g de beurre

85 g de sucre glace

125 g de blancs d’œuf (environ 4 blancs)

40 g d’amandes complètes (avec la peau)

30 g de farine

 

Faites fondre le beurre dans une casserole puis, à feu doux, laisser-le brunir jusqu’à ce qu’il obtienne une jolie couleur ambrée. On parle alors de beurre noisette. Il se dépose au fond de la casserole quelques petits dépôts noirâtres peu gracieux que l’on filtrera à la passoire. Laissez refroidir.

Faites torréfier les amandes au four à 180°C durant une quinzaine de minutes. Laissez refroidir complètement.

Pendant ce temps, dans une jatte (j’adore ce terme lui aussi désuet, utilisé exclusivement lorsque l’on fait référence à la cuisine), déposer farine, sucre glace, une pincée de sel et les amandes réduites en poudre.

Ajouter les blancs d’œuf, puis le beurre filtré. (les 100 g de beurre froid auront donné 70 à 75 g de beurre fondu sans les particules noirâtres).

Remuez vigoureusement et versez dans les mini moules.

Enfournez pour 8 minutes à 220°c

 

*Gnamas ou gnamas-gnamas :  petites choses sucrées ou salées que l’on sert au goûter ou à l’occasion d’un brunch pour les premiers, et à l’apéritif pour les seconds.