Que faire avec des amandes fraiches ? Pourquoi pas de l’ajo blanco, un gaspacho à l’ail tout blanc, qui comme un chien bien connu se trouve être andalou. Il s’agit d’un mélange mixé ou pilé, d’amandes, de pain, d’ail et d’eau auquel on ajoute une tombée de vinaigre de Xérès. Cela peut paraître étrange, le goût est effectivement inhabituel mais c’est absolument délicieux. Qui pourrait croire que le goût délicat de l’amande pourrait se marier si parfaitement à celui de l’ail et très honorablement tirer son épingle du jeu ?

La partie la plus fastidieuse de cette préparation consiste en l’émondage de l’amande fraiche à laquelle il faut ôter la gangue verte puis la coque blanchâtre avant de la peler.

N’ayant pas assez d’amandes fraiches à ma disposition, j’ai ajouté des amandes sèches.

P1040996

120 g de mie de pain de la veille

200 g d’amandes émondées

1 gousse d’ail (2 ou 3 si votre palais le réclame ou si vous craignez les vampires)

de l’eau fraiche

3 cs d’huile d’olive

2 cs de vinaigre de Xérès

sel

P1050010

Mettez à tremper la mie de pain dans ½ litre d’eau fraiche et réservez au frigo. Emondez les amandes. Dans un blender, mixez le pain et son eau de trempage, l’ail, les amandes et le sel. Ajoutez l’huile en filet puis le vinaigre. Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez autant d’eau que nécessaire afin d’obtenir une soupe à la texture veloutée.

Replacez au réfrigérateur et dégustez bien froid.

On pourrait choisir de laisser macérer ensemble les différents ingrédients quelques heures avant d’être mixés.