Comme je vous le disais précédemment, Chéri vient de se voir déceler une maladie du bide qui semblerait-il, pourrait se traiter en modifiant son alimentation. Il doit désormais privilégier un régime sans sucres (et tout produit sucrant), sans gluten, sans produit laitier et autres joyeusetés...

Le gluten se trouve dans le blé, le seigle, l’orge ou l’avoine. Il rend les pâtes élastiques et moelleuses. Il permet, entre autres, de faire gonfler le pain ou les pizzas.

Finies les tartines de pain croustillant et fromage. Il va falloir être créatif et sexy pour pallier le blé ou les produits laitiers que l’on retrouve partout.

Nous utilisons désormais des farines ou flocons de riz, millet, sarrasin, maïs et de temps en temps, presque en douce, nous pouvons consommer des aliments élaborés à partir de farine de blé complète. Yipi !

P1040443

1 tasse de millet

1 tasse de kasha (sarrasin grillé)

1 cs de tapenade rouge

1 cs de coriandre moulue

quelques brins de coriandre fraiche, de cerfeuil ou de persil

2 échalotes

2 poignées de roquettes hachées

2 navets jaunes râpés

1 gousse d’ail

3 œufs

sel, poivre


Faire cuire le millet dans une casserole avec deux fois son volume d’eau bouillante pendant une petite vingtaine de minutes. Parallèlement, faites cuire le kasha dans deux fois son volume d’eau bouillante pendant 10 à 15 minutes.

Vous obtenez alors deux bouillies compactes et collantes que vous réunirez dans un saladier. Jusqu’ici rien de sexy, je vous l’accorde.

Faites cuire à l’eau salée le navet râpé pendant 2 ou 3 minutes pour l’attendrir. Egouttez-le.

Ajoutez ensuite les œufs puis le reste des ingrédients. Si votre religion ne vous l’interdit pas, vous pourrez rajouter du fromage. J’imagine assez bien quelques copeaux de tomme de brebis ou quelques morceaux de Sainte-Maure ou de Selles-sur-Cher.

Amalgamez maintenant le reste des ingrédients et façonnez des boulettes ou des galettes qui vous ferrez revenir à la poêle avec un peu d’huile. Attention la cuisson est assez longue, il faudra compter environ 10 minutes de chaque côté.

J’ai essayé de les faire cuire au four, ça marche aussi mais c’est un peu moins grillé. Il vaudra mieux réserver les boulettes pour une cuisson au four afin qu’elles ne sèchent pas trop.

Vous pourrez napper ces boulettes d’un bonne sauce tomate maison (mais nous n’y avons pas droit non plus…)

Nos galettes et boulettes ont accompagné viandes grillées, poisson, salade de mâche ou roquette.