La photo est affreuse (même en bidouillant un peu), mais je vous assure que le résultat vaut bien l’embarras de publier un tel cliché.

Nous dégustions de bon appétit cette tarte au fromage - un classique à la maison dans une version moins aventureuse - lorsque je réalisais que les modifications apportées ce jour là étaient absolument délicieuses et que je devais les noter pour une prochaine fois, voire les partager. Hop, hop, photo rapide avant de reprendre le cours du repas. Je ne vous cache pas que l’homme de la maison, las de mes expérimentations, préfère la version originelle. Vous choisirez celle qui vous tente le plus.

 

P1050529'

 

Genèse

La tarte au fromage originale nous était proposée très régulièrement par ma grand-mère. Douce, fondante, avec son léger goût de muscade, elle régalait les estomacs des petits (et des grands) de la famille. C’est ensuite une recette que j’ai réalisée à la maison et que je proposais à mes copines. Je me souviens du jour où la tarte était restée désespérément plate et molle car j’avais oublié les œufs…

Ma version d’été comporte de la ricotta sèche (c’est fini, je n’en ai plus), du zeste de citron, du parmesan râpé et la pâte est constituée de farine d’épeautre, de farine de riz complet et de sésame noir.

 

Mais voici d’abord la version de mamie, une valeur sûre :

 

500 g de fromage blanc ou faisselle non salée (Val de Vienne)

100 g de fromage râpé

3 œufs entiers battus en omelette

sel, poivre, noix de muscade

Pâte

250 g de farine

½ sachet de levure

8 cuillères à soupe d’huile

8 cuillères à soupe d’eau bouillante

Préparez la pâte en suivant la « méthode Tupperware ». Il suffit de prendre une boite en plastique du même nom, d’y déposer tous les ingrédients, de fermer précautionneusement et de secouer vivement pour amalgamer liquides et farine.  C’est très efficace, la pâte reste souple et facile à étaler. D’ailleurs, on n’utilise même pas de rouleau à pâtisserie, puisqu’elle est étendue à la main, en tapotant petit à petit dans un moule à bord un peu haut.

Mélanger à la fourchette le fromage blanc et les œufs. Une fois le mélange homogène, ajoutez le fromage, le sel, le poivre et une bonne pincée de muscade fraichement râpée.

Déposez cet appareil sur la pâte et enfournez pour 30 minutes à 200°C. Dégustez sans attendre car comme un soufflé, le mélange retombe rapidement. 

 ***

Version fiadone

 

500 g de fromage blanc ou faisselle non salée (Val de Vienne)

70 g d’emmenthal et 30 g de parmesan râpés

le dernier morceau de ricotta sèche soit environ 30 ou 40 g. (facultatif)

3 œufs entiers battus en omelette

sel, poivre, le zeste d’un petit citron

 

Pâte

125 g de farine d’épeautre + 125 g de farine de riz complet (peu de gluten, la pâte est très friable)

1 cuillère à soupe de sésame noir (ou blond)

1 cc de poudre à lever

7 cuillères à soupe d’huile d’olive

8 cuillères à soupe d’eau bouillante

La méthode d’élaboration est la même que pour la première version.